Mise en oeuvre de la signature numérique de documents

Principe technique général

MedShakeEHR permet à chaque utilisateur du logiciel de posséder un périphérique tactile qu’il pourra présenter au patient pour recueillir la signature de celui-ci.

Attribution d’un périphérique à un praticien

Pour attribuer un périphérique tactile à un praticien, il convient de personnaliser le paramètre signPeriphName pour son compte utilisateur avec une chaîne de caractères alphanumériques unique. Cette chaîne de caractère est destinée à prolonger l’URL générique de signature (cf. infra). Il est conseillé de ne pas utiliser de valeur facilement prédictive du genre tablette1, tablette2 ... ou drdupont, drdurand ...

Envoyez un document à la signature

L’interface utilisateur de chaque module peut présenter différemment les liens et boutons permettant d’envoyer un document particulier à la signature. Techniquement, un clic sur un de ces éléments génère la création d’un fichier au format yaml (dans le working directory). Ce fichier, dont le nom est fonction du périphérique tactile de destination visé, est ouvert par le système à l’étape suivante afin de présenter sur l’URL accessible en zone non loguée les informations demandées. Ce fichier est automatiquement supprimé après signature afin que l’URL spécifique n’affiche ensuite plus aucune information.

Signer sur le périphérique tactile

Chaque périphérique tactile présente le document à signer dans son navigateur internet sur une URL distincte.
Cette URL est de la forme https://hoteOuIp/public/signer/**chaineSpecifique**/
Il convient donc de créer un signet dans le navigateur ou sur l’écran d’accueil du périphérique afin d’accéder rapidement à la page de signature.

Création de documents signés : deux méthodes possibles

Il existe 2 méthodes possibles pour obtenir et conserver dans le dossier patient un document signé par celui-ci.

Document standard sans prétraitement

Il s’agit de recueillir la signature du patient pour un document qui ne nécessite pas d’être paramétré préalablement pour présenter des données contextuelles complexes. Seules les données administratives du patient et du producteur du document sont accessibles.
Typiquement, il s’agit d’un formulaire de consentement qu’on souhaite faire remplir au patient avant un geste médical : le texte qui y figure n’a pas besoin d’être paramétré au-delà de l’insertion de l’identité patient.

Pour aboutir :
- créer un template d’impression (voir ici)
- l’enregistrer dans la configuration (voir ici)

Document complexe avec prétraitement

Il s’agit ici de produire un document complexe où se mêlent informations patients, données cliniques antérieurement connues ou non, certificat de consentement ...
L’exemple typique est un formulaire de recherche génétique qui comporte le panel complet de ces besoins.
Dans ce cas, le document est produit comme un compte-rendu d’examen complémentaire : un formulaire à l’écran pose les questions nécessaires au praticien. Après validation, une nouvelle ligne est générée dans l’historique du dossier patient. À ce stade, le document peut être imprimé depuis sa version PDF (non signé) ou envoyé à la signature sur périphérique tactile via l’icône adéquate.
Quand le processus de signature arrive à son terme sur le périphérique tactile, le PDF alors disponible dans le dossier patient comporte la signature.
Attention, toute édition secondaire du formulaire ayant permis de créer le document provoque la perte de l’image de signature.

Pour aboutir :
- créer un formulaire de consultation spécifique (voir ici)
- créer le template d’impression correspondant (voir ici)

NB : ne pas oublier au moment d’attacher le formulaire à une consultation d’indiquer "oui" à la question "Peut être envoyé à la signature patient".

Création des templates de document à signer

Principe général

Consulter les articles :
- Gestion des modèles de courriers, certificats, mails et documents à signer numériquement.
- Conception d’un modèle d’impression

Particularités

Il est possible de ne présenter qu’une zone spécifique du document à générer lors de la signature par le patient.
Par exemple, si un formulaire de laboratoire comporte une zone de consentement patient et que le reste, données médicales ou administratives, n’est pas concerné directement par la signature, alors il est possible de présenter à la signature cette zone spécifique.
Pour ce faire, le template de génération du document sauvé dans le dossier des modèles d’impression sous le nom nomDuDocumentFinal.html.twig doit être accompagné d’un document nomDuDocumentFinal_signer.html.twig. Dans ce cas c’est nomDuDocumentFinal_signer.html.twig qui sera présenté visuellement lors de la signature et nomDuDocumentFinal.html.twig qui servira à générer le document complet signé.

 

Article précédent

Personnalisation

Conception de factures types

 

Article suivant

Editeur : E.I.R.L. Bertrand Boutillier immatriculée sous le numéro 480 239 631 au tribunal de commerce de Saint-Brieuc
Hébergement : ONLINE (Scaleway), 8 rue de la ville l’Evêque - 75008 Paris, FRANCE (RCS PARIS B 433 115 904)