Principes de mise en oeuvre des fonctions DICOM

Généralités

MedShakeEHR n’est en lui-même pas un serveur DICOM. Il confie cette tâche à Orthanc, référence open source du secteur. Il utilise également les outils open source DCMTK.

Ces logiciels doivent donc être disponibles (sur le serveur ou sur le réseau local pour Orthanc, en local pour DCMTK) ce qui ne devrait pas poser de problème particulier (paquets Debian disponibles).

Configuration de l’appareil d’imagerie

MedShakeEHR est capable de générer un fichier worklist pour Orthanc. Ce fichier est traité par Orthanc qui le transmet à l’appareil d’imagerie afin de le configurer en préexamen.

Ce processus peut être déclenché automatiquement à l’ouverture du dossier patient ou manuellement, à la demande.

Vous pouvez voir un exemple de ce fichier worklist dans les sources du module de gynécologie obstétrique.
Ce template sera traité par le script suivant pour être transformé en fichier worklist valide.

Nous vous renvoyons à l’article Configuration principale de MedShakeEHR pour le paramétrage de ces fonctions.

Rapatriement de l’imagerie

MedShakeEHR utilise l’API d’Orthanc pour rapatrier l’imagerie d’un patient et les données qui y sont liées.
La liaison entre les 3 entités intervenantes (MedShakeEHR, Orthanc, Appareil d’imagerie) est assurée par un identifiant patient unique (tag DICOM (0010,0020) ) passé à l’origine dans le fichier worklist.
Cet identifiant est la concaténation de l’identifiant numérique patient dans MedShakeEHR avec un préfixe défini dans le fichier de configuration sous dicomPrefixIdPatient.
Il est vivement conseillé de ne pas laisser vierge ce préfixe afin d’assurer un fonctionnement normal (cf. la documentation d’Orthanc à propos des identifiants).

 
Editeur : E.I.R.L. Bertrand Boutillier immatriculée sous le numéro 480 239 631 au tribunal de commerce de Saint-Brieuc
Hébergement : ONLINE (Scaleway), 8 rue de la ville l’Evêque - 75008 Paris, FRANCE (RCS PARIS B 433 115 904)