Principes de mise en oeuvre des fonctions DICOM

Généralités

MedShakeEHR n’est en lui-même pas un serveur DICOM. Il confie cette tâche à Orthanc, référence open source du secteur. Il utilise également les outils open source DCMTK.

Ces logiciels doivent donc être disponibles (sur le serveur ou sur le réseau local pour Orthanc, en local pour DCMTK) ce qui ne devrait pas poser de problème particulier (paquets Debian disponibles).

Configuration de l’appareil d’imagerie

MedShakeEHR est capable de générer un fichier worklist pour Orthanc. Ce fichier est traité par Orthanc qui le transmet à l’appareil d’imagerie afin de le configurer en préexamen.

Ce processus peut être déclenché automatiquement à l’ouverture du dossier patient ou manuellement, à la demande.

Vous pouvez voir un exemple de ce fichier worklist dans les sources du module de gynécologie obstétrique.
Ce template sera traité par le script suivant pour être transformé en fichier worklist valide.

Nous vous renvoyons à l’article Installation et configuration initiale de MedShakeEHR pour le paramétrage de ces fonctions.

Rapatriement de l’imagerie

MedShakeEHR utilise l’API d’Orthanc pour rapatrier l’imagerie d’un patient et les données qui y sont liées.
La liaison entre les 3 entités intervenantes (MedShakeEHR, Orthanc, Appareil d’imagerie) est assurée par un identifiant patient unique (tag DICOM (0010,0020) ) passé à l’origine dans le fichier worklist.
Cet identifiant est la concaténation de l’identifiant numérique patient dans MedShakeEHR avec un préfixe défini dans le fichier de configuration sous dicomPrefixIdPatient.
Il est vivement conseillé de ne pas laisser vierge ce préfixe afin d’assurer un fonctionnement normal (cf. la documentation d’Orthanc à propos des identifiants).

Trucs et astuces configuration

Si vous avez configuré Orthanc pour que son accès soit protégé par une authentification avec login/password, alors vous devez indiquer à MedShakeEHR ces informations pour que la communication entre les 2 logiciels fonctionne correctement. Pour cela, rendez-vous dans les paramètres de configuration MedShakeEHR et indiquez pour le paramètre dicomHost une chaine au format login:password@host plutôt qu’un nom d’hôte seul ou une adresse IP.

Tester le fonctionnement de l’API Orthanc

MedShakeEHR appelle l’API Orthac via des requêtes CURL.
Pour tester la réponse d’Orthanc, vous pouvez lancer depuis le serveur MedShakeEHR dans un terminal la commande CURL suivante :

curl http://**dicomHost**:8042/statistics

en remplaçant **dicomHost** par le paramètre correspondant figurant dans la configuration MedShakeEHR.

En cas de succès vous obtiendrez une réponse sous cette forme :

{
  "CountInstances" : 105,
  "CountPatients" : 16,
  "CountSeries" : 29,
  "CountStudies" : 29,
  "TotalDiskSize" : "137135213",
  "TotalDiskSizeMB" : 130,
  "TotalUncompressedSize" : "137135213",
  "TotalUncompressedSizeMB" : 130
}

Si aucune réponse ne vient, c’est que votre configuration d’Orthanc n’est pas correcte.

 

Article précédent